DURABILITÉ ET INNOVATION DU PARC MED WIND

Notre méthode: écoute et consensus

LE SOUTIEN DES ASSOCIATIONS ÉCOLOGISTES

Le projet a été développé dans le respect des plus stricts critères de protection environnementale et de compatibilité avec le territoire dans lequel il s’inscrit, et bénéficie donc du plein soutien des plus importantes associations écologistes.

LA PROTECTION DU PAYSAGE

Le projet a été développé dans le respect des plus stricts critères de protection environnementale et de compatibilité avec le territoire dans lequel il s’inscrit, et bénéficie donc du plein soutien des plus importantes associations écologistes.

L’ÉCOUTE DES INTERVENANTS

Des entretiens sont en cours avec les principaux partenaires et la mise en page optimale sera définie dans les prochains mois.

LA TECHNOLOGIE “FLOTTANTE”

Les structures qui soutiennent les éoliennes du Parc ne seront pas établies dans le fond sous-marin mais fixées avec un avancé système d’ancrages en réduisant de manière significative l’impact sur l'environnement, dans une zone maritime choisie sur la base de la profondeur (allant de 100 à 600 mètres). La mise en page sera conçue pour minimiser l’impact sur l’environnement et les activités humaines.

LA TECHNOLOGIE POUR L’ENVIRONNEMENT

Une éolienne flottante est montée sur une plate-forme flottante sur l’eau. Les éoliennes flottantes permettent l’exploitation de l’énergie éolienne dans des endroits particulièrement favorables du point de vue du vent, qui auparavant ne pouvaient pas être exploités en raison de la profondeur des fonds marins. Les parcs éoliens flottants peuvent donc augmenter considérablement la surface marine disponible pour l’installation de parcs éoliens offshore, ce qui permet d’exploiter des zones de fonds marins trop profonds pour des éoliennes fixes, comme par exemple au large de la mer Méditerranée.

De cette façon, les éoliennes flottantes peuvent être positionnées plus loin de la côte : cela aide à réduire sensiblement, et dans le cas de Med Wind à annuler complètement, l’impact paysager et à exploiter des vents plus puissants et plus constants.

LES AVANTAGES POUR L’ENVIRONNEMENT

La technologie floating permet d’éviter les forages et laisse intact l’environnement marin environnant En outre, la grande distance de la terre ferme réduit complètement l’impact visuel et le système, dans son ensemble, représente une alternative unique et plus efficace, par rapport aux installations éoliennes terrestres ou à l’énergie solaire de terre. C’est pourquoi, l’éolien flottant en mer est l’une des nouvelles frontières dans le domaine des énergies renouvelables, car il permet d’exploiter des vents forts et stables, des facteurs que l’on ne peut trouver qu’en haute mer.

L’Association Nationale des Énergies Renouvelables dans la présentation de l’affiche sur l’éolien offshore, a souligné les incroyables potentialités des installations flottantes, surtout pour les caractéristiques de la Méditerranée.

Les éoliennes soutiennent la faunes marines

Sur chaque éoliennes est prévue l’installation de radars et de caméras en mesure de suivre et de signaler les déplacements des cétacés présents dans la Méditerranée et à surveiller les traces migratoires de la faune ornithologique. Des abris sont également prévus pour permettre aux oiseaux migrateurs de se poser et de se reposer pendant les vols de transfert entre l’Afrique et l’Europe. Les bases flottantes des éoliennes offshore ont tendance à se transformer progressivement en barrières artificielles. Cela attire les mollusques et les petits poissons qui se nourrissent de plancton, produisant ainsi un effet d’aimant dans toute la chaîne alimentaire, enrichissant la biodiversité des zones marines concernées.

La recherche et l’étude pour l’environnement marin

La réalisation du Parc inclut la possibilité de mettre en place une série d’activités pour protéger l’écosystème où se situera le Parc. Pour cette raison, une campagne océanographique de la zone est en cours, en collaboration avec des excellences nationales telles que la Marine Militaire et la Station Zoologique Anton Dohrn de Naples. Les résultats de ces analyses, qui n’ont jamais été aussi approfondis dans cette partie de la mer, seront mis à la disposition de la communauté scientifique à des fins d’étude et de préservation d’un écosystème unique.